DESIGN | EXPO

Bestiaire aubussonnais: libérons la tapisserie, DDays 2017

03 Mai - 14 Mai 2017
Vernissage le 02 Mai 2017

Les Arts décoratifs présentent «Bestiaire aubussonnais : libérons la tapisserie», une exposition organisée à l’occasion des D’Days 2017, et proposant de découvrir la création graphique de Marie-Aurore Striker-Metral inspirée de l’imaginaire animalier des tapisseries d’Aubusson.

A l’occasion des D’Days 2017, les Ateliers d’Aubusson présentent aux Arts décoratifs l’exposition «Bestiaire aubussonnais : libérons la tapisserie». Celle-ci propose de découvrir la création graphique de Marie-Aurore Striker-Metral, libre réflexion sur l’imaginaire animalier des tapisseries d’Aubusson.

«Bestiaire aubussonnais: libérons la tapisserie» : la tradition réinventée

Créée en 2015 par Sylvain Matthieu Boyer et Guillaume Monnoie, la marque les Ateliers d’Aubusson entend moderniser et valoriser les savoir-faire traditionnels des tapisseries d’Aubusson. Devenus manufacture royale en 1665, les ateliers perpétuent l’art de la tapisserie. Ce savoir-faire artisanal, reconnu par l’Unesco au titre de patrimoine immatériel de l’humanité, souffre par ailleurs d’une image désuète que souhaitent effacer les Ateliers d’Aubusson. Et Sylvain Matthieu Boyer précise : «Il nous est apparu évident qu’il était possible de changer cette vision en faisant appel à des designers, des artistes ou des décorateurs pour l’adapter aux intérieurs contemporains. On joue la carte de la territorialité et de l’ancrage régional, des valeurs qui nous sont chères».

A l’évidente volonté de rendre contemporaine les tapisseries d’Aubusson, s’ajoute la nécessité d’innover, la technologie permettant un gain de temps très appréciable puisque la fabrication d’un mètre carré de tapisserie selon les techniques traditionnelles nécessite un mois de travail : «Nous avons mis au point une technologie qui permet de produire la tapisserie moins cher et plus vite grâce à une assistance semi mécanique associée à un module numérique. On obtient un travail d’une grande finesse et, surtout, nous pouvons ainsi répondre aux besoins de personnalisation des prescripteurs». L’innovation technologique permet donc de répondre à la diversité des attentes, format, couleurs, et motifs de la tapisserie, pouvant être adaptés à volonté.

«Bestiaire aubussonnais: libérons la tapisserie»

Le titre même de l’exposition, «Bestiaire aubussonnais : libérons la tapisserie», indique clairement l’intention qui l’anime. Les Ateliers d’Aubusson et la designer Marie-Aurore Striker-Metral proposent de redessiner les motifs animaliers des ateliers, faisant d’un bestiaire marqué par la tradition un bestiaire résolument contemporain. Marie-Aurore Striker-Metral interprète ainsi les représentations animalières médiévales, perpétuant le savoir-faire et l’esprit d’innovation des ateliers d’Aubusson.

Au-delà de l’interprétation personnelle de motifs tels le griffon, la licorne, le phoenix, le hibou, et le paon, Marie-Aurore Striker-Metral s’est efforcée de propose une vision innovante de la tapisserie, tenant à affranchir la tapisserie de son support mural, et recourant à une large gamme de couleurs qui répondent à celles habituellement utilisées par les Ateliers d’Aubusson, ou contrastent avec ces dernières.