DESIGN | OBJET

L’Article

Avec la collection L'Article, le studio de design graphique parisien et new-yorkais be-poles signe une série d'objets à la fois bêtes et pense-bêtes. Éléments simples (sacs en papier ou tissu, ruban adhésif...) et auto-descriptifs, sans bluff, ils réussissent à capter l'attention.

Installé à Paris et New York, le studio de design graphique be-poles développe notamment une collection particulière : L’Article. Une collection où le journal imprimé, comme matériau, sert de source d’inspiration graphique. Sac en tissu, pochette, livre, ruban adhésif, distributeur de savon liquide… Chaque objet porte son nom et sa définition comme marque de distinction. Rappelant ainsi l’œuvre One and Three Chairs [Une et trois chaises] (1965), de l’artiste conceptuel Joseph Kosuth. Soit une installation composée d’une chaise en bois, entourée de sa photographie en noir et blanc d’une part, et de sa définition verbale de l’autre. Pour un jeu sur les modes de représentation, s’inscrivant dans la longue lignée des définitions de l’art, à la suite de Platon notamment — l’art étant, selon Platon, éloigné de trois degrés de la vérité (l’Idée). Avec La collection L’Article, be-poles signe une série de créations affichant nom et définition.

Collection L’Article de be-poles : l’objet et sa description (Le sac en tissu…)

Mais comme rien n’est simple, la question de savoir ce qu’est une définition demeure ouverte. Prenant le parti de la factualité, be-poles propose des articles qui affichent dimensions et composition. Tel Le sac en tissu : « Ce sac est en 100% coton. Les coutures, piquées à la machine, sont en fil de coton. Poids : 140 g. Contenance : 5,75 l. 100% « Reach matière ». Les anses se portent à l’épaule et le soufflet permet de le remplir généreusement. A recycler pour tous les usages. » La première impression pourrait être celle d’une tautologie un peu facile. Autrement dit, l’impression de quelque chose qui s’auto-répète pour le seul plaisir de s’auto-répéter. Avec des objets-faits divers, sans effet particulier. Mais un examen un peu plus attentif obligera alors à se questionner sur le choix des mots. Pourquoi décrire Le sac en tissu de cette manière plutôt que d’une autre ?

Un design graphique sobre et efficace, entre insignifiance, et sur-signification

Si au premier abord le texte semble épuiser l’objet, c’est pour mieux ouvrir un espace entre l’objet et toute tentative de définition. Avec l’usage quotidien des articles de L’Article, au gré des éventuelles conversations qu’ils peuvent servir à lancer, se révèle la distinction entre le réel et sa description verbale. Deux éléments ici conjoints par la force du design graphique. Et ce, à l’aune d’une grande simplicité, aussi bien dans le choix des mots que des matériaux (papier paraffiné ou tissu, noir et blanc, police Garamond…). Nouveaux venus dans la collection L’Article, Le papier d’emballage et La corbeille en papier opèrent ce même effet de distanciation. Pour autant d’articles à la fois banals, insignifiants, et pourtant positivement signifiants. Par ce jeu de sur-signification. En somme, be-poles signe ici une collection simple et efficace, comme un post-it posé sur le réel.