logo
160617SetePeiMing
  AGENDA CRITIQUES  
RECHERCHER


ART | NUMÉRIQUE

<br><br> Tamara Laï
Tamara Laï;. Sacrifice
Ancienne réalisatrice de vidéos Tamara Laï; porte désormais son art vers des œuvres numériques participatives, un art qu’elle désigne, à juste titre, «entre happening et art éphémère». Avec Sacrifier, le Sacrifice, Sacrificing, elle poursuit ses expérimentations afin de réconcilier le réel et le virtuel, le corps et l’esprit...


Par Frédéric Lebas

La dernière actualité de Tamara Laï; était le festival Vidéoforme à Clermont Ferrand où elle présentait le cd-rom Solénoï;des : des cyber poèmes pulsés tels des flux électroniques, et des pensées jaillissant de manière chaotique et confuse sur l’écran cathodique.
Avec Sacrifier, le Sacrifice, Sacrificing, elle poursuit ses expérimentations en vue de réconcilier le réel et le virtuel, le corps et l’esprit pour déjouer les processus inhérents aux processus de virtualisation. De ce fait, elle interroge les dimensions mentales et corporelles attachées à la notion de sacrifice.

Dans une société occidentale policée régie par une économie libidinale toujours plus maîtrisée, le sacrifice rituel dans son sens liturgique et dans sa fonction régulatrice permettant de polariser les violences, les tensions individuelles et sociales, n’aurait plus lieu d’être.

Dans cette situation, Tamara Laï; part en quête de nouveaux territoires sacrificiels dans les rites quotidiens, quitte à s’ériger sur l’autel sacrificiel pour devenir un bouc émissaire, martyr et monstre d’un nouveau genre. Mais cristalliser sur soi toutes les tensions d’une société est trop lourd à porter.

La présence de Tamara Laï; sur de nombreuses listes de diffusion et plates formes internet n’est pas fortuite, au contraire… Elle s’adresse à tous les « opérateurs culturels », quels qu’ils soient, afin de leur demander si leurs contributions ne seraient pas de l’ordre du sacrifice.

Un sacrifice qui pousserait jusqu’à ses retranchements les limites culturelles liées au corps : Art charnel et Body Art, ou bien encore, le sacrifice de l’artiste et son œuvre sur l’autel de la critique. Répondre aux propositions de Tamara Laï; consiste à faire un don de soi pour l’autre, c’est-à-dire lui remettre une part de soi-même : un texte, une image, une animation ou bien une musique.
L’ensemble de tous ces éléments réunis constitueraient une éthique du sacrifice des acteurs de la culture à l’échelle mondiale (il suffit de prendre connaissance de la nationalité des participants pour s’en convaincre). En respectant la logique du don/contre-don, le sacrifice n’est pas gratuit comme certains le prétendent. Chaque participant recevra en retour un autoportrait de l’artiste, sous la forme d’un morceaux de son corps nu virtuel et signé.
Cette œuvre participative témoigne que l’échange symbolique qu’implique le sacrifice subsiste dans nos sociétés aseptisées et normalisatrices. Nous avons besoin de jouer avec les paradoxes et les tabous qui nous habitent. Se souiller pour se purifier. L’échéance pour participer : le 31 mai 2005.

Liens
http://www.imal.org/tamara_lai/SOLENOIDES/solenoide.htm
http://www.tell-a-mouse.be/sacrifice/sacrifice.htm


Créateurs
puce rouge Tamara Laï






site_com


ANNONCES


ÉDITORIAL fleche_rouge
Editos, et d'autres choses, à venir
J'ai depuis plusieurs mois suspendu la rédaction de mes éditos hebdomadaires. Pour deux raisons: 1° la rédaction d'un livre qui me tient à cœur; 2° la refonte totale du site que vous découvrirez dans les prochaines semaines. J'ai hâte de reprendre la publication des éditos pour interroger et partager avec vous les mouvements et soubresauts des arts, des images et de la culture. Merci de votre fidélité à parisART.
A bientôt. 
André Rouillé

fleche Lire la suite
160809Bruxelles
BethuneLaBanque
160729PicSaintLoup


La Renaissance et le rêve, l’abandon du corps
Comment représenter l'état de sommeil qui permet d'accéder au rêve? Eléments de réponse avec l'exposition «La Renaissance et le rêve» au musée du Luxembourg, où il est question de corps, d'abandon et de visions.
fleche Lire la suite
ÉCHOS fleche_rouge
puce rouge  Le débat continue autour du film Salafistes
puce rouge  Nathalie Coste-Cerdan nommée directrice de la Fémis
puce rouge  La campagne en faveur du patrimoine et de la créativité se poursuit en Espagne.
puce rouge  Programme d’été de Paris Musées
puce rouge   17 architectures de Le Corbusier inscrites au patrimoine mondial
puce rouge  Commande publique «Les Regards du Grand Paris»
puce rouge  Les ateliers de l’Institut français 2016
puce rouge  La ministre de la Culture et de la Communication annonce des mesures en faveur de la photographie
puce rouge  Nomination d’Éric de Chassey à la tête de l'Institut national d'histoire de l'art
puce rouge  Décès du cinéaste iranien Abbas Kiarostami
puce rouge  Les lauréats de Design Parade 11
puce rouge  Lancement du magazine n°zéro «Expérimentations splendides»
DIAPORAMA

Martin Barré, Série 76-77, 1976-1977. Acrylique sur panneau. 147,5 x 140 cm



pub pub

Art culture paris - art culture France - evenement culturel - agenda culturel paris - actualité art culture - photo art - agenda design - exposition design - éditeur design - spectacle danse - spectacle danse contemporaine - festival danse - marché art - exposition art contemporain - galerie photo - exposition video - art numerique - livre sur l’art - catalogue art - galerie art contemporain paris - musee art moderne contemporain - centre d'art contemporain - frac - drac - cnap - fiac - festival danse paris - festival danse montpellier - interview artiste - art virtuel - graff - foire art

parisART  |  Partenaires  |  Contact  |  Équipe  |  Publicité  |  Mentions légales