PHOTO | EXPO

Archipel

25 Mar - 30 Juin 2017
Vernissage le 25 Mar 2017 à partir de 15:00

L’exposition « Archipel » à l’espace d’art de Nanterre La Terrasse présente en plein air des photographies de Thierry Fontaine à l’occasion du Mois de la Photo du Grand Paris. Le parcours invite, à travers la transformation onirique de la réalité par le photographe, à une relecture de l’environnement urbain.

L’exposition en plein air « Archipel », à l’espace d’art de Nanterre La Terrasse, présente des photographies de Thierry Fontaine. Dans le cadre du Mois de la Photo du Grand Paris s’affiche la transformation onirique de la réalité à travers l’objectif du photographe.

Une relecture urbaine et architecturale

L’exposition « Archipel » marque la première participation de La Terrasse au Mois de la Photo du Grand Paris. Pour cette occasion, l’espace d’art de Nanterre investit le vaste espace public qui s’étend en surplomb de lui, à savoir les terrasses 12 et 13 de l’Arche. Vingt photographies de Thierry Fontaine sont présentées sous forme d’îlots sur les six parcelles de pelouse que comportent ces terrasses.

Ainsi, le parcours propose-t-il une relecture de l’environnement urbain contemporain et de l’architecture à tous les usagers du Grand Paris que sont les habitants du quartier et les milliers d’employés travaillant au sein des entreprises qui y sont installées.

Cette (re)découverte urbaine et architecturale s’articule parfaitement avec l’univers photographique de Thierry Fontaine dont chaque cliché est le fruit d’une attentive observation des modèles sociaux qui l’entourent selon les endroits où il se trouve. C’est en particulier dans les mouvements de ces modèles que le photographe trouve son inspiration. Étudiant les rencontres, échanges et hybridations qu’entraînent ces déplacements, Thierry Fontaine imagine des situations qui illustrent ces transformations des modèles établis.

Les photographies de Thierry Fontaine : la concrétisation d’un univers onirique

Sur la photographie Le butin bleu, réalisée en 2015, un ensemble de poissons recouverts de peinture dorée gisent, tous disposés dans le même sens, sur une chemise bleue étalée au sol. Tel un banc de poisson d’or nageant dans l’eau. Dans L’île sauvée, une personne émergeant de l’eau tient devant elle un assemblage de bouteilles et de bidons en plastique qui la masquent entièrement. Dans reconstruction, c’est un amas de coquillages disposés sur un morceau de miroir qui occulte le visage d’une personne qui se penche au-dessus de ce miroir…

Les photographies de Thierry Fontaine naissent d’un processus préalable consistant à fabriquer des sculptures et objets et à établir des personnages et situations selon un contexte soigneusement fixé. Leur mise en scène est ensuite capturée par l’objectif. Thierry Fontaine parvient ainsi à concrétiser et à fixer un univers onirique en manipulant les éléments qui constituent l’image.

L’exposition est à découvrir au 47-215, Terrasse de l’Arche, à Nanterre.