logo
140719Pareidolie
AUJOURD'HUI EXPOSITIONS EVENEMENTS SPECTACLES VERNISSSAGES EDITOS
parisART recherche un-e REDACTEUR-ice COMPETENT-e
RECHERCHER


NOW | EXPOSITIONS

Vue de la Cour de la monnaie, Galerie Kamel Mennour<br><br>Courtesy Tadashi Kawamata & Kamel Mennour © Tadashi Kawamata Tadashi Kawamata
Tree Huts
15 mai-30 juil. 2008
Vernissage le 15 mai 2008
Paris 6e. Galerie Kamel Mennour
Tadashi Kawamata a choisi d'investir l'espace de la Galerie Kamel Mennour et la cour de la Monnaie, avec huit de ses cabanes de bois. Évoquant le monde de l'enfance, le motif de la cabane confère l'idée même de refuge, de cocon. Elles sont ici agencées en essaims ou en nids d'hirondelles, et viennent se greffer à l'architecture comme autant d'habitations mystérieuses.
fleche suivante1/1


Share to Facebook Share to Twitter
imprimer

Communiqué de presse
Tadashi Kawamata
Tree Huts


Kamel Mennour est heureux de présenter « Tree Huts » la première exposition personnelle de Tadashi Kawamata à la galerie.

Né en 1953 sur l'île d'Hokkaido (Japon), Tadashi Kawamata est célèbre pour ses interventions in situ, réalisées en assemblant des planches de bois, des chaises, des tonneaux... Qu'elles s'élèvent en de fragiles constructions babéliennes (Cathédrale de chaises, au domaine Pommery en 2007), ou qu'elles s'étirent sous la forme de passerelles serpentines (les Polders d'Alkmaar, 1997), ses oeuvres offrent à ceux qui les escaladent ou en foulent le plancher, un autre point de vue – dans tous les sens du terme – sur le lieu qui les accueille (l'Observatoire à Lavau-sur-Loire en 2007 ; ou encore à Evreux en 2000). Toutefois, certaines installations interdisent depuis peu l'accès direct au visiteur.

Lors de la Art Basel 2007, l'artiste a conçu une petite cabane de bois (Tree Hut) lovée autour du corps d'un pylône s'élevant devant le bâtiment de la foire d'art internationale. Tranchant résolument avec le modernisme des édifices alentour, elle constituait un commentaire ironique et poétique.

Tenant à la fois de la hutte tribale et archaïque, de l'abri précaire du SDF et du pigeonnier, sa position haut perchée invitait mentalement à prendre de la hauteur. Dans le contexte finalement violent et concurrentiel que constitue toute foire d'art contemporain, elle plaçait ses hypothétiques habitants lilliputiens hors de portée des prédateurs. Évoquant les jeux de l'enfance, la cabane file en effet la métaphore d'un inconscient refuge, elle permet d'échapper à l'agitation du monde et de retrouver une certaine paix intérieure.

Pour sa première exposition à la galerie Kamel Mennour, Tadashi Kawamata a choisi d'investir l'espace avec huit de ces cabanes de bois. Quatre prendront place dans les deux salles principales de la galerie, elles dialogueront avec autant de constructions disséminées dans la cour de l'hôtel particulier. Conçues en encorbellement sur le mode des essaims ou des nids d'hirondelles, elles apparaîtront comme autant de greffes ou de prothèses bricolées de
l'architecture, de maisonnettes formant le village d'une mystérieuse et invisible communauté arboricole.

Son travail a fait l'objet de multiples présentations tant au Japon qu'à l'étranger comme à la Biennale de Venise (1982), la Documenta VIII et IX (1987- 1992), la Biennale internationale de Saõ Paulo (1987), la Biennale d'Art Contemporain de Lyon (1993), la Chapelle Saint-Louis de la Salpetrière (1997), la 11ème Biennale de Sydney (1998), l'Echigo-Tsumari Art Triennal (2000) et la 4ème Biennale de Shanghai (2002). Durant l'automne 2008, Tadashi Kawamata installera au sein de l'espace public du Madison Square de New York plusieurs de ses cabanes et devant la Cité nationale de l'histoire de l'immigration à Paris, une sculpture monumentale pérenne : une rampe reliant la ville directement au hall d'honneur du bâtiment.

fleche suivante1/1

ANNONCES
Avec Ownsport, bénéficiez d´un coach sportif diplômé dès 19€/h pour des cours sur mesure à votre domicile !



ÉDITORIAL fleche_rouge
Esthétiques photographiques de l'attention
La frénésie de la vie et du monde d'aujourd'hui, les tensions et les bouleversements qui agitent tous les secteurs de la société, ainsi que les pressions permanentes exercées par l'hypertrophie des communications, suscitent le sentiment qu'est menacé un bien des plus précieux et des plus fragiles de l'homme: son attention. Tout allant trop vite, on ne peut plus accorder aux choses l'attention qu'elles méritent. Dans le flux incessant des marchandises et des informations, l'attention se fait...
fleche Lire la suite
140625VilletteOrta.gif
140707LyonBiennaleDanse


La Renaissance et le rêve, l’abandon du corps
Comment représenter l'état de sommeil qui permet d'accéder au rêve? Eléments de réponse avec l'exposition «La Renaissance et le rêve» au musée du Luxembourg, où il est question de corps, d'abandon et de visions.
fleche Lire la suite
ÉCHOS fleche_rouge
puce rouge  Lauréats du 15e Prix Liliane Bettencourt pour l’intelligence de la main: Nathanaël Le Berre, Gérard Borde et Marc Aurel, Yann Grienenberger
puce rouge  Fin 2014, la galerie Yvon Lambert tire sa révérence
puce rouge  Le Festival d’Avignon aura bien lieu mais la CGT Spectacle appelle à une grève massive pour l’ouverture
puce rouge  L’artiste Huang Yong Ping prend les commandes de la Monumenta 2016
puce rouge  Un chemin de «Grande Randonnée Artistique» pour la Nuit blanche à Paris
puce rouge  Rapport sur le développement de l’entrepreneuriat dans le secteur culturel en France
puce rouge  Le 27 octobre 2014, ouverture de la Fondation Louis Vuitton
puce rouge  CoordinatiIntermittents et Précaires: «Ce que nous défendons nous le défendons pour tous!»
puce rouge  Nicolas Bourriaud entre confiance et vigilance du ministère de la Culture
puce rouge  Menace sur les festivals d’été, le conflit s’envenime entre les intermittents et le gouvernement
puce rouge  Ensba, le bras de fer continue entre Nicolas Bourriaud et les étudiants
puce rouge  Laurent Le Bon nouveau président du musée national Picasso
DIAPORAMA

Myung-Ok Han, De là (placenta), 2013. Laine, aiguilles. 52 x 17 x 27 cm
Jennifer Ramsay, Sans Titre, 2014. Céramique
Vue de l&rsquo;exposition «Des Mondes Possibles», Frac Franche-Comté, Besançon, 2013.



pub pub

Art culture paris - art culture France - evenement culturel - agenda culturel paris - actualité art culture - photo art - agenda design - exposition design - éditeur design - spectacle danse - spectacle danse contemporaine - festival danse - marché art - exposition art contemporain - galerie photo - exposition video - art numerique - livre sur l’art - catalogue art - galerie art contemporain paris - musee art moderne contemporain - centre d'art contemporain - frac - drac - cnap - fiac - festival danse paris - festival danse montpellier - interview artiste - art virtuel - graff - foire art

parisART  |  Partenaires  |  Contact  |  Équipe  |  Publicité  |  Mentions légales