logo
141115CracSeteArchipel
AUJOURD'HUI EXPOSITIONS EVENEMENTS SPECTACLES VERNISSSAGES EDITOS
parisART recherche un-e COMMERCIAL-e MOTIVE-e connaissant le marché de l'art
RECHERCHER


NOW | EXPOSITIONS

Taroop & Glabel, <em>Le Beuglephone électrique</em>. 2007<br><br>Courtesy Sémoise galerie-éditions. © Taroop & Glabel
Manuel Alvarez Bravo, Christian Boltanski
Pièces maîtresses
20 déc.-22 fév. 2008
Vernissage le 20 déc. 2007
Bordeaux. Frac Aquitaine
Pour fêter ses 25 ans, le Frac expose au Conseil régional d'Aquitaine ses plus belles oeuvres, emblématiques à plus d'un titre, de celles que l'on nomme des «pièces maîtresses», choisies dans un fonds riche de près de 1000 oeuvres.
fleche suivante1/1


Share to Facebook Share to Twitter
imprimer

Communiqué de presse
Christian Boltanski, Pascal Convert, Fabrice Hyber, Claude Lévêque, Alain Séchas, Jeff Koons, Patrick Tosani, Manuel Alvarez Bravo, Harry Callahan, Joseph Kosuth, On Kawara, Cindy Sherman, Walker Evans
Pièces maîtresses

Depuis 1982, l'année de sa création, le Fonds régional d'art contemporain d'Aquitaine n'a de cesse de suivre la création contemporaine, de l'accompagner et de la soutenir. Pour fêter ses 25 ans, le Frac, fort d'un nouvel élan impulsé par la nouvelle directrice Claire Jacquet, expose, au Conseil régional d'Aquitaine, ses plus belles oeuvres, emblématiques à plus d'un titre, de celles que l'on nomme des «pièces maîtresses», choisies dans un fonds riche de près de 1000 oeuvres.

L'exposition prend place dans le hall du Conseil régional qui, aux côtés de la Direction régionale des affaires culturelles (Ministère de la Culture) en Aquitaine, soutient le Frac depuis sa création, pour en faire une institution phare destinée à promouvoir les pratiques contemporaines en région. Cette programmation hors les murs correspond à l'ambition du Frac d'investir des lieux plus imprévisibles pour mieux surprendre le public et provoquer des rencontres insolites échappant à des cadres plus communément admis. En cela, il répond à une de ses principales missions : diffuser la création contemporaine en cherchant toujours à sensibiliser les publics à des formes artistiques inédites, ouvrant la conscience et l'imaginaire à de nouveaux horizons.

Cette exposition composée d'un ensemble de «pièces maîtresses» a pour enjeu de présenter la richesse et la diversité d'un fonds considéré aujourd'hui comme l'un des plus intéressants pour ses partis pris artistiques. En sortant dix oeuvres de ses réserves, le Frac ne se contente pas de montrer le meilleur de sa collection mais entend révéler la pertinence de ses choix d'acquisitions qui sont aujourd'hui unanimement reconnus, tant par les professionnels du monde de l'art que par le grand public.

Sont donc ici exposées des oeuvres d'artistes français reconnus dans le monde entier et de grandes figures internationales, représentatives de l'art contemporain couvrant la création de ces trente dernières années. Photographies, sculptures et installations convoquant des matières à la fois brutes (comme l'oeuvre de Pascal Convert) ou manufacturées (comme les aspirateurs Hoover de Jeff Koons) ainsi que des objets du quotidien donneront un aperçu de la diversité des oeuvres d 'art d'aujourd'hui.

Ces oeuvres, acquises alors que ces artistes étaient au démarrage de leur démarche et de leur notoriété, sont depuis devenus des artistes reconnus sur la scène internationale : le Frac reste ainsi fidèle à ses missions, celle d'accompagner la création contemporaine, sans retard, et de se faire un devoir de prospection, d'expertise et d'excellence.

Avec cette exposition, le Frac Aquitaine prouve une nouvelle fois que son fonds est un patrimoine vivant qui ne demande qu'à être réactivé en relation avec le public.

fleche suivante1/1

ANNONCES


141215Le104Koning
ÉDITORIAL fleche_rouge
Snapchat. Le présent absolu
Avant l'existence des réseaux sociaux, les petits riens de la vie quotidienne des gens ordinaires n'avaient aucune valeur. Seuls les faits exceptionnels suscitaient l'intérêt et les scoops des photographes. Mais une logistique informatique puissante et hautement sophistiquée a changé la situation en élevant les faits dérisoires et futiles au rang de matière première d'une économie nouvelle basée sur un nouveau type de valeur, caractéristique de la société de l'information numérique :...
fleche Lire la suite
141204MacValTaniaMouraud
141120Limoges
141104Le104OrtizSpricigo


La Renaissance et le rêve, l’abandon du corps
Comment représenter l'état de sommeil qui permet d'accéder au rêve? Eléments de réponse avec l'exposition «La Renaissance et le rêve» au musée du Luxembourg, où il est question de corps, d'abandon et de visions.
fleche Lire la suite
ÉCHOS fleche_rouge
puce rouge  Coupes budgétaires: l’ESAV de Toulouse et la Scène Nationale d’Orléans dans le viseur.
puce rouge  Des étudiants en vente sur Ebay pour protester contre la fermeture de la Haute Ecole d'Art de Perpignan
puce rouge  A partir de 2016, le Centre Pompidou consacrera un espace d’exposition aux quatre finalistes du prix Marcel Duchamp
puce rouge  Exhibit B ne porte pas atteinte à la dignité de la personne humaine
puce rouge  Lancement du numéro zéro de la revue Facettes par 50° nord
puce rouge  L’hécatombe continue: le Wharf fermé, le Lieu Commun menacé, le Frac Normandie en suspens
puce rouge  La polémique «Exhibit B»: le théâtre Gérard Philippe et le CentQuatre face à la violence des protestations
puce rouge  Après le Forum, le CAC-Bretigny, La Panacée et Les Eglises menacés: l’hécatombe des lieux d’art.
puce rouge  Ce 22 novembre 2014, décès du photographe américain Lewis Baltz
puce rouge  La ville de Paris distingue les jeunes talents du design, de la mode et des métiers d’art
puce rouge  Until Then: trois anciens de la galerie Yvon Lambert prévoient d'ouvrir un nouvel espace à St-Ouen
puce rouge  Polémique autour de la pièce Exhibit B de Brett Bailey, la liberté de création (encore) mise à mal
DIAPORAMA

Marianne Alphant, Pascale Bouhénic, Georges Didi&#8208;Huberman, 12 images pour le meilleur et pour le pire, 2012. Image extraite du film.
Jan Fabre, L&rsquo;Empereur de la perte, création 1996. Monologue de Dirk Roofhooft.
Antoine Bernhart, Sans titre, 2012.



pub pub
Avec Ownsport, bénéficiez d´un coach sportif diplômé dès 19€/h pour des cours sur mesure à votre domicile !

Art culture paris - art culture France - evenement culturel - agenda culturel paris - actualité art culture - photo art - agenda design - exposition design - éditeur design - spectacle danse - spectacle danse contemporaine - festival danse - marché art - exposition art contemporain - galerie photo - exposition video - art numerique - livre sur l’art - catalogue art - galerie art contemporain paris - musee art moderne contemporain - centre d'art contemporain - frac - drac - cnap - fiac - festival danse paris - festival danse montpellier - interview artiste - art virtuel - graff - foire art

parisART  |  Partenaires  |  Contact  |  Équipe  |  Publicité  |  Mentions légales