logo
160520ArtAbordable
AUJOURD'HUI EXPOSITIONS EVENEMENTS SPECTACLES VERNISSSAGES EDITOS
RECHERCHER


NOW | EXPOSITIONS

Adel Abidin, Untitled, 2010. Digital Print. 150 x 106 cm<br><br>Courtesy Galerie Anne de Villepoix © Adel Abidin
Adel Abidin
Mommy, Why are they doing this?
21 mai-22 juil. 2011
Vernissage le 21 mai 2011
Paris 3e. Galerie Anne de Villepoix
Adel Abidin expose des photographies, des vidéos et un caisson lumineux qui créent une collision entre réalité et mémoire de l'enfance. Comment les explications «rassurantes» qui nous sont données à cet âge portent-elles préjudice à notre futur? «Mommy, Why are they doing this?» est un voyage à travers l'innocence perdue.
fleche suivante1/1


Share to Facebook Share to Twitter
imprimer

Autres expos des artistes
puce rouge Adel Abidin

Communiqué de presse
Adel Abidin
Mommy, Why are they doing this?

«Mommy, Why are they doing this?» (Maman, Pourquoi ils font ça?) est une exposition provocante qui explore la vision du monde à travers le regard d'un enfant.

Adel Abidin donne sa vision de l'innocence avec des paysages trompeurs, des rêves, des espoirs et des désirs. Un parcours évocateur à travers des photographies, des vidéos et un caisson lumineux créant une collision entre réalité et mémoire. Ces travaux sont une remise en question des souvenirs et des évènements de notre enfance. Comment le réconfort et les explications «rassurantes» qui nous sont donnés à cet âge portent-ils préjudice à notre futur? C'est un voyage à travers l'innocence perdue, graduellement érodée par un quotidien où la «normalité» traumatisante conditionne notre perception du monde.

À partir de vidéos ironiques et de dessins nerveux, Adel Abidin explore le monde complexe de la sexualité, de la violence. Il utilise des jeux d'enfants et des graphismes de bande dessinée pour faire ressentir la confusion soucieuse et vive d'un enfant.

Les quatre espaces d'exposition forment une progression du privé au public, ou du royaume de la naissance et de la fertilité au royaume de la mort et de l'immortalité.

Les vibrantes interprétations enfantines du monde inondent les espaces d'exposition. Les murs sont animés d'une imagerie magique. Mais ce monde est inhabité et sombre, mystérieux et souvent frustrant. Adel Abidin confronte le spectateur à la vision d'un enfant qui essayerait de paraître raisonnable dans cet environnement. Ce travail reflète les croyances enfantines dans le «vrai» monde des adultes.

Ce regard innocent permet à Adel Abidin d'exposer l'absurde qui se trouve en chacun de nous.

Vernissage
Samedi 21 mai. 18h-19h.

fleche suivante1/1

ANNONCES


160513Abordable
ÉDITORIAL fleche_rouge
Editos, et d'autres choses, à venir
J'ai depuis plusieurs mois suspendu la rédaction de mes éditos hebdomadaires. Pour deux raisons: 1° la rédaction d'un livre qui me tient à cœur; 2° la refonte totale du site que vous découvrirez dans les prochaines semaines. J'ai hâte de reprendre la publication des éditos pour interroger et partager avec vous les mouvements et soubresauts des arts, des images et de la culture. Merci de votre fidélité à parisART.
A bientôt. 
André Rouillé

fleche Lire la suite
160517Le104impatience
160525CoteCourt300
160510MitterrandMcCollum


La Renaissance et le rêve, l’abandon du corps
Comment représenter l'état de sommeil qui permet d'accéder au rêve? Eléments de réponse avec l'exposition «La Renaissance et le rêve» au musée du Luxembourg, où il est question de corps, d'abandon et de visions.
fleche Lire la suite
ÉCHOS fleche_rouge
puce rouge  Bilan de la Nuit européenne des musées 2016
puce rouge  Le Musée départemental Matisse, au Cateau-Cambrésis élu palme d’or du palmarès des musées de France par Le Journal des Arts.
puce rouge  Air shark: le requin monumental de l’aéroport Côte d’azur
puce rouge  Les 15 finalistes du Prix Levallois 2016
puce rouge  Valérie Mouroux rejoint l’Institut français
puce rouge  Disparition de l'artiste François Morellet
puce rouge  Patrimoines vivants dans un Moyen-Orient en conflit
puce rouge  Les collections des musées de la Ville de Paris en ligne.
puce rouge  Les lauréats du 61e Salon de Montrouge ont été annoncés.
puce rouge  L’école Camondo ouvre dès la rentrée 2016 10 % de places gratuites.
puce rouge  La galerie Templon fête ses 50 ans en 2016
puce rouge  Les nouveaux membres du conseil d’administration du Centre Pompidou
DIAPORAMA

Robyn Orlin, Call it &hellip; Kissed by the Sun &hellip; Better still the Revenge of Geography &hellip;, 2010. Solo interprété par Ibrahim Sissoko.
Kaori Ito, Je danse parce que je me méfie des mots, 2015. Danse. 1 heure.
Bertrand Lamarche, The Fog Factory, 2005. Maquette, composants vinyliques, aluminium, bois, carton. Equipement: Machine à brouillard, 200 x 125 x 44 cm



pub pub

Art culture paris - art culture France - evenement culturel - agenda culturel paris - actualité art culture - photo art - agenda design - exposition design - éditeur design - spectacle danse - spectacle danse contemporaine - festival danse - marché art - exposition art contemporain - galerie photo - exposition video - art numerique - livre sur l’art - catalogue art - galerie art contemporain paris - musee art moderne contemporain - centre d'art contemporain - frac - drac - cnap - fiac - festival danse paris - festival danse montpellier - interview artiste - art virtuel - graff - foire art

parisART  |  Partenaires  |  Contact  |  Équipe  |  Publicité  |  Mentions légales