logo
150716MracSerignan
AUJOURD'HUI EXPOSITIONS EVENEMENTS SPECTACLES VERNISSSAGES EDITOS
<•<•<•<• parisART RECRUTE un-e COMMERCIAL-e MOTIVE-e
RECHERCHER


NOW | EXPOSITIONS

Adel Abidin, Untitled, 2010. Digital Print. 150 x 106 cm<br><br>Courtesy Galerie Anne de Villepoix © Adel Abidin
Adel Abidin
Mommy, Why are they doing this?
21 mai-22 juil. 2011
Vernissage le 21 mai 2011
Paris 3e. Galerie Anne de Villepoix
Adel Abidin expose des photographies, des vidéos et un caisson lumineux qui créent une collision entre réalité et mémoire de l'enfance. Comment les explications «rassurantes» qui nous sont données à cet âge portent-elles préjudice à notre futur? «Mommy, Why are they doing this?» est un voyage à travers l'innocence perdue.
fleche suivante1/1


Share to Facebook Share to Twitter
imprimer

Autres expos des artistes
puce rouge Adel Abidin

Communiqué de presse
Adel Abidin
Mommy, Why are they doing this?

«Mommy, Why are they doing this?» (Maman, Pourquoi ils font ça?) est une exposition provocante qui explore la vision du monde à travers le regard d'un enfant.

Adel Abidin donne sa vision de l'innocence avec des paysages trompeurs, des rêves, des espoirs et des désirs. Un parcours évocateur à travers des photographies, des vidéos et un caisson lumineux créant une collision entre réalité et mémoire. Ces travaux sont une remise en question des souvenirs et des évènements de notre enfance. Comment le réconfort et les explications «rassurantes» qui nous sont donnés à cet âge portent-ils préjudice à notre futur? C'est un voyage à travers l'innocence perdue, graduellement érodée par un quotidien où la «normalité» traumatisante conditionne notre perception du monde.

À partir de vidéos ironiques et de dessins nerveux, Adel Abidin explore le monde complexe de la sexualité, de la violence. Il utilise des jeux d'enfants et des graphismes de bande dessinée pour faire ressentir la confusion soucieuse et vive d'un enfant.

Les quatre espaces d'exposition forment une progression du privé au public, ou du royaume de la naissance et de la fertilité au royaume de la mort et de l'immortalité.

Les vibrantes interprétations enfantines du monde inondent les espaces d'exposition. Les murs sont animés d'une imagerie magique. Mais ce monde est inhabité et sombre, mystérieux et souvent frustrant. Adel Abidin confronte le spectateur à la vision d'un enfant qui essayerait de paraître raisonnable dans cet environnement. Ce travail reflète les croyances enfantines dans le «vrai» monde des adultes.

Ce regard innocent permet à Adel Abidin d'exposer l'absurde qui se trouve en chacun de nous.

Vernissage
Samedi 21 mai. 18h-19h.

fleche suivante1/1

ANNONCES


15059CaenMorellet
ÉDITORIAL fleche_rouge
Snapchat. Le présent absolu
Avant l'existence des réseaux sociaux, les petits riens de la vie quotidienne des gens ordinaires n'avaient aucune valeur. Seuls les faits exceptionnels suscitaient l'intérêt et les scoops des photographes. Mais une logistique informatique puissante et hautement sophistiquée a changé la situation en élevant les faits dérisoires et futiles au rang de matière première d'une économie nouvelle basée sur un nouveau type de valeur, caractéristique de la société de l'information numérique :...
fleche Lire la suite
150401VilletteVarini


La Renaissance et le rêve, l’abandon du corps
Comment représenter l'état de sommeil qui permet d'accéder au rêve? Eléments de réponse avec l'exposition «La Renaissance et le rêve» au musée du Luxembourg, où il est question de corps, d'abandon et de visions.
fleche Lire la suite
ÉCHOS fleche_rouge
puce rouge  Le Centre Pompidou reçoit une nouvelle donation de Daniel Cordier
puce rouge  Georges Didi-Huberman reçoit le prix Theodor-W.-Adorno
puce rouge  Prix Voies Off: le palmarès 2015
puce rouge  Nomination d’Ambra Senatore à la direction du Centre chorégraphique national (CCN) de Nantes
puce rouge  Le Prix Levallois 2015 a été attribué au photographe belge Tom Callemin
puce rouge  Ministère : recrutement d’un nouveau directeur à l’ENSBA
puce rouge  Destitution de Nicolas Bourriaud de l'Ecole des beaux-arts. L'ANdEA
puce rouge  La DRAC (Direction régionale des affaires culturelles) Ile-de-France accorde au Générateur une subvention de... 0 €
puce rouge  Destitution de Nicolas Bourriaud de l'ENSBA. Ministère de la Culture
puce rouge  Destitution de Nicolas Bourriaud de l'Ecole des beaux-arts. Rumeur
puce rouge  Le Théâtre de la Cité internationale menacé de fermeture en 2016 ? Signons la pétition en ligne.
puce rouge  Les 11 artistes nominés pour la Bourse Révélations Emerige 2015
DIAPORAMA

Francisco Da Mata, First you&rsquo;re like water then you&rsquo;re the water, 2014. Crayon blanc et impression laser sur papiers de couleur et collage. 100 x 70 cm encadré
Eric Baudart, SKIP, 2013. Carton box. 36,5 cm x 26 cm x 15 cm
Guillaume Bailliart, Tartuffe d&rsquo;après Tartuffe d&rsquo;après Tartuffe d&rsquo;après Molière, sd.Théâtre, performance.1h



pub pub

Art culture paris - art culture France - evenement culturel - agenda culturel paris - actualité art culture - photo art - agenda design - exposition design - éditeur design - spectacle danse - spectacle danse contemporaine - festival danse - marché art - exposition art contemporain - galerie photo - exposition video - art numerique - livre sur l’art - catalogue art - galerie art contemporain paris - musee art moderne contemporain - centre d'art contemporain - frac - drac - cnap - fiac - festival danse paris - festival danse montpellier - interview artiste - art virtuel - graff - foire art

parisART  |  Partenaires  |  Contact  |  Équipe  |  Publicité  |  Mentions légales