logo
140719Pareidolie
AUJOURD'HUI EXPOSITIONS EVENEMENTS SPECTACLES VERNISSSAGES EDITOS
parisART recherche un-e COMMERCIAL-e MOTIVE-e connaissant le marché de l'art
RECHERCHER


NOW | EXPOSITIONS

Vue de l&rsquo;exposition «Livret II», 2011<br><br>Courtesy Art: Concept, Paris © Photo: Fabrice Gousset Jonathan Binet, Maurice Blaussyld
Livret II
26 fév.-26 mars 2011
Vernissage le 26 fév. 2011
Paris 3e. Galerie Art: Concept
Irmavep Club présente le deuxième volet d'un cycle d'exposition pensé sous forme de livrets. Si la phrase en exergue du «Livret I» était la réplique sans cesse ressassée de Bartleby «I would prefer not to», celle qui pourrait caractériser le Livret II serait l'affirmation de Marshall McLuhan «the medium is the message».
fleche suivante1/1


Share to Facebook Share to Twitter
imprimer


Communiqué de presse
Maurice Blaussyld, Michael Pfisterer, Jonathan Binet, Nate Harrison
Livret II

Irmavep Club présente à la galerie Art: concept du 26 février au 26 mars son «Livret II», second épisode d'un cycle d'expositions itinérantes initié en 2011 et dont le premier «Livret» s'est tenu à la galerie schleicher+lange du 8 janvier au 26 février.

Pour ce nouveau «Livret», nous avons réuni quatre artistes: Maurice Blaussyld et Michael Pfisterer qui étaient déjà présents dans le «Livret I» et dont les travaux sont ici associés à ceux de Jonathan Binet et Nate Harrison.

Si la phrase en exergue du «Livret I» était la réplique sans cesse ressassée de Bartleby «I would prefer not to» , celle qui pourrait caractériser le Livret II serait l'affirmation de Marshall McLuhan «the medium is the message».

Nate Harrison est un artiste et un écrivain new-yorkais qui développe dans sa recherche son intérêt pour l'analyse des moyens de production culturels et les processus créatifs liés aux médias électroniques. Son travail dresse ainsi, au travers de l'histoire des médias, un portrait de notre modernité. Il fait directement écho à la phrase de McLuhan, en soulignant la place relative de la transmission du message sur celle prépondérante du médium lui-même.

Son film Aura Dies Hard (Or: How I Learned to Stop Worrying and Love the Copy), 2010, dont le titre est un commentaire ironique de l'ouvrage de Walter Benjamin, L'OEuvre d'art à l'époque de sa reproductibilité technique s'attarde sur les différents supports matériels qui ont marqué depuis son origine, ce que l'on qualifiait il y a encore peu, d'art vidéo tout en soulevant la question de la matérialité de l'oeuvre.

C'est une question également présente dans le travail de Maurice Blaussyld, sous une forme quelque peu différente. La part matérielle de son oeuvre parfois étrangement familière est, pour reprendre la définition de Benjamin lorsqu'il a donné une définition à son concept d'aura, «la manifestation d'un lointain quelle qu'en soit sa proximité».

Les images de Michael Pfisterer, the fall of the bodies near the earth sont des planches d'études nous livrant sous tous les angles des objets issus d'instituts de mathématiques. Ils sont la représentation physique de modèles mathématiques dont il n'est laissé à voir ici que le substitut matériel d'équations abstraites. Ces objets échoués sont tels des coquilles vides, véhicule d'une pensée auquel l'accès semble irrémédiablement perdu. Les travaux de Jonathan Binet sont eux aussi les traces d'expériences réalisées pour la plupart dans l'espace d'exposition.

Les matériaux qui définissent la peinture comme médium, à savoir, la toile, le châssis et la peinture elle-même sont à eux seuls l'unique sujet d'épuisement de sa recherche. Éprouvées dans des confrontations physiques chorégraphiées répondants à des à des protocoles empiriques, ces peintures nous laissent devant les esquisses de pièces qui paradoxalement relèvent plus du théâtre de l'absurde que de la peinture elle-même.

fleche suivante1/1

ANNONCES
Avec Ownsport, bénéficiez d´un coach sportif diplômé dès 19€/h pour des cours sur mesure à votre domicile !



artorama2014
ÉDITORIAL fleche_rouge
Esthétiques photographiques de l'attention
La frénésie de la vie et du monde d'aujourd'hui, les tensions et les bouleversements qui agitent tous les secteurs de la société, ainsi que les pressions permanentes exercées par l'hypertrophie des communications, suscitent le sentiment qu'est menacé un bien des plus précieux et des plus fragiles de l'homme: son attention. Tout allant trop vite, on ne peut plus accorder aux choses l'attention qu'elles méritent. Dans le flux incessant des marchandises et des informations, l'attention se fait...
fleche Lire la suite
140625VilletteOrta.gif
140707LyonBiennaleDanse


La Renaissance et le rêve, l’abandon du corps
Comment représenter l'état de sommeil qui permet d'accéder au rêve? Eléments de réponse avec l'exposition «La Renaissance et le rêve» au musée du Luxembourg, où il est question de corps, d'abandon et de visions.
fleche Lire la suite
ÉCHOS fleche_rouge
puce rouge  Votre nom sur la façade de la Monnaie de Paris, participez à l’œuvre de John Baldessari
puce rouge  Lauréats du 15e Prix Liliane Bettencourt pour l’intelligence de la main: Nathanaël Le Berre, Gérard Borde et Marc Aurel, Yann Grienenberger
puce rouge  Fin 2014, la galerie Yvon Lambert tire sa révérence
puce rouge  Le Festival d’Avignon aura bien lieu mais la CGT Spectacle appelle à une grève massive pour l’ouverture
puce rouge  L’artiste Huang Yong Ping prend les commandes de la Monumenta 2016
puce rouge  Un chemin de «Grande Randonnée Artistique» pour la Nuit blanche à Paris
puce rouge  Rapport sur le développement de l’entrepreneuriat dans le secteur culturel en France
puce rouge  Le 27 octobre 2014, ouverture de la Fondation Louis Vuitton
puce rouge  CoordinatiIntermittents et Précaires: «Ce que nous défendons nous le défendons pour tous!»
puce rouge  Nicolas Bourriaud entre confiance et vigilance du ministère de la Culture
puce rouge  Menace sur les festivals d’été, le conflit s’envenime entre les intermittents et le gouvernement
puce rouge  Ensba, le bras de fer continue entre Nicolas Bourriaud et les étudiants
DIAPORAMA

Manuel Ocampo, The Defiler, sd. Huile sur toile. 190 x 200 cm
Usamaru Furuya, Untitled, 1997. Acrylique sur papier. 29,5 x 21 cm
Charlotte Moth, ...This was the plane - the variously large and accentuated, but always exactly determined plane - from which everything would be made..., 2012. Black and white analogue photograph mounted on dibond and framed. 123 x 180,5 cm. Ed 3+1.



pub pub

Art culture paris - art culture France - evenement culturel - agenda culturel paris - actualité art culture - photo art - agenda design - exposition design - éditeur design - spectacle danse - spectacle danse contemporaine - festival danse - marché art - exposition art contemporain - galerie photo - exposition video - art numerique - livre sur l’art - catalogue art - galerie art contemporain paris - musee art moderne contemporain - centre d'art contemporain - frac - drac - cnap - fiac - festival danse paris - festival danse montpellier - interview artiste - art virtuel - graff - foire art

parisART  |  Partenaires  |  Contact  |  Équipe  |  Publicité  |  Mentions légales