logo
150623JeuPaumeKhvay
AUJOURD'HUI EXPOSITIONS EVENEMENTS SPECTACLES VERNISSSAGES EDITOS
<•<•<•<• parisART RECRUTE un-e COMMERCIAL-e MOTIVE-e
RECHERCHER


NOW | EXPOSITIONS

<br><br>
Daniel Baumann, Vincent Ganivet
Le Bel Accident
25 sept.-20 déc. 2009
Vernissage le 25 sept. 2009
Poitiers. Le Confort moderne
Une ressemblance étrange avec un chantier, des parpaings, du béton, des pompes hydrauliques pour Vincent Ganivet. Une petite usine familiale, une production appliquée, une fabrication sur mesure pour Sabina Lang et Daniel Baumann. Une exposition qui se construit sur un contraste, un bel accident.

fleche suivante1/1


Share to Facebook Share to Twitter
imprimer

Communiqué de presse
Sabina Lang, Daniel Baumann et Vincent Ganivet
Le Bel Accident

Sabina Lang, Daniel Baumann et Vincent Ganivet ont chacun choisi de rénover une friche pour vivre et travailler en périphérie, Lang/Baumann dans une petite ville industrielle en Suisse proche de Berne et Vincent Ganivet à Saint-Denis en banlieue parisienne. L'exposition apparaît comme le prolongement de leurs ateliers respectifs : une troisième «Fabrique».

Vincent Ganivet présente un ensemble de formes emblématiques de son travail à l'échelle de l'Entrepôt-galerie du Confort moderne. Il travaille avec l'eau, produit des dégâts, construit des fontaines. Avec une fausse virtuosité il s'emploie vainement à parodier les éléments architecturaux maitrisés depuis des siècles. Le parpaing a remplacé la pierre, et l'équilibre prend le pas sur la stabilité. Il s'en dégage une étrange impression, une forme de déception, comme devant un terrain vague, mélancolique et désuet.
Sabina Lang et Daniel Baumann travaillent ensemble. Au travers d'une douce utopie, ils s'attellent à construire un monde plus beau, plus confortable, plus doux, plus rond, plus coloré tout en élaborant une œuvre radicale et rigoureuse. Inspirés par les formes et les motifs des années 70, sans verser dans la nostalgie ou la réaction, Sabina Lang et Daniel Baumann répondent au désenchantement des années 2000 par de belles entrées (Beautiful Entrance), de beaux murs (Beautiful Walls), de beaux salons (Beautiful Lounges), de belles fenêtres (Beautiful Windows) et des aires de jeux (Spielfeld). Pour eux l'architecture et le design au quotidien sont un art.

L'exposition assume ces contrastes et s'élabore sur un paradoxe : la désinvolture face à la rigueur, pourtant la réunion de ces artistes repose sur une éthique partagée : indépendance, auto gestion, et maîtrise des outils de production.








fleche suivante1/1

ANNONCES


15059CaenMorellet
ÉDITORIAL fleche_rouge
Snapchat. Le présent absolu
Avant l'existence des réseaux sociaux, les petits riens de la vie quotidienne des gens ordinaires n'avaient aucune valeur. Seuls les faits exceptionnels suscitaient l'intérêt et les scoops des photographes. Mais une logistique informatique puissante et hautement sophistiquée a changé la situation en élevant les faits dérisoires et futiles au rang de matière première d'une économie nouvelle basée sur un nouveau type de valeur, caractéristique de la société de l'information numérique :...
fleche Lire la suite


La Renaissance et le rêve, l’abandon du corps
Comment représenter l'état de sommeil qui permet d'accéder au rêve? Eléments de réponse avec l'exposition «La Renaissance et le rêve» au musée du Luxembourg, où il est question de corps, d'abandon et de visions.
fleche Lire la suite
ÉCHOS fleche_rouge
puce rouge  Nomination de Jean-Marc Bustamante à la direction de l’Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Paris
puce rouge  Le Centre Pompidou reçoit une nouvelle donation de Daniel Cordier
puce rouge  Georges Didi-Huberman reçoit le prix Theodor-W.-Adorno
puce rouge  Prix Voies Off: le palmarès 2015
puce rouge  Nomination d’Ambra Senatore à la direction du Centre chorégraphique national (CCN) de Nantes
puce rouge  Le Prix Levallois 2015 a été attribué au photographe belge Tom Callemin
puce rouge  Ministère : recrutement d’un nouveau directeur à l’ENSBA
puce rouge  Destitution de Nicolas Bourriaud de l'Ecole des beaux-arts. L'ANdEA
puce rouge  La DRAC (Direction régionale des affaires culturelles) Ile-de-France accorde au Générateur une subvention de... 0 €
puce rouge  Destitution de Nicolas Bourriaud de l'ENSBA. Ministère de la Culture
puce rouge  Destitution de Nicolas Bourriaud de l'Ecole des beaux-arts. Rumeur
puce rouge  Le Théâtre de la Cité internationale menacé de fermeture en 2016 ? Signons la pétition en ligne.
DIAPORAMA

Anne-Marie Jugnet et Alain Clairet, Los Alamos N°4, 2009. Acrylique sur toile, vert phosphorescent. 189,25 x 129,5 cm
Gilles Clément, Jardin d&rsquo;eau-Jardin d&rsquo;orties, 2007. &OElig;uvre pérenne créée pour la Biennale de Melle 2007.



pub pub

Art culture paris - art culture France - evenement culturel - agenda culturel paris - actualité art culture - photo art - agenda design - exposition design - éditeur design - spectacle danse - spectacle danse contemporaine - festival danse - marché art - exposition art contemporain - galerie photo - exposition video - art numerique - livre sur l’art - catalogue art - galerie art contemporain paris - musee art moderne contemporain - centre d'art contemporain - frac - drac - cnap - fiac - festival danse paris - festival danse montpellier - interview artiste - art virtuel - graff - foire art

parisART  |  Partenaires  |  Contact  |  Équipe  |  Publicité  |  Mentions légales