logo
AUJOURD'HUI EXPOSITIONS EVENEMENTS SPECTACLES VERNISSSAGES EDITOS
RECHERCHER


NOW | EXPOSITIONS

Stéphane Thidet, Je n&rsquo;existe pas, 2011, installation vidéo, dimensions variables.<br><br>Courtesy de l&rsquo;artiste
Stéphane Thidet
Je n'existe pas
02 juil.-11 sept. 2011
Vernissage le 01 juil. 2011
Grenoble. Centre d´art Bastille
«Je n'existe pas » est une proposition, celle, potentielle, d'une autre existence. Stéphane Thidet propose, dans cette exposition, une autre vision, un autre rapport au monde. Les œuvres, que l'artiste a convoquées, participent toutes de ce principe: une bibliothèque qui se ferme au monde, des chaises qui ne se portent plus, une barque qui s'enlise dans sa matérialité.
fleche suivante1/1


Share to Facebook Share to Twitter
imprimer

Communiqué de presse
Stéphane Thidet
Je n'existe pas

«Je n'existe pas » est une affirmation. Mais lorsque l'on aborde le travail de Stéphane Thidet, il vaut mieux se méfier de ces phrases sentencieuses qui ne portent en elle que le sens que l'on veut bien leur donner. Car Stéphane Thidet a l'habitude de dérégler les conventions, les règles auxquelles s'arrime d'habitude notre perception et notre compréhension du réel. En l'engageant dans un cheminement discontinu, il l'affecte peu à peu jusqu'à en proposer une mutation, même si, à chaque fois, l'essentiel de ses caractéristiques est respecté et que l'apparence de ses œuvres ne nous éloigne que peu du vraisemblable.

Il instaure alors une certaine perméabilité entre réalité et imaginaire, matérialise la possibilité de nous replier sur notre imaginaire, de n'être pas atteints par ce réel. Si l'on considère que l'espace, le temps et l'aspect des choses sont, par leur interaction, les conditions qui donnent à notre perception l'impression rassurante de l'existence du monde. Il suffit qu'un de ces trois éléments soit déplacé pour que la stabilité des apparences se défasse, que le passage de la réalité à la fiction se constitue et que l'histoire commence.

«Je n'existe pas » n'est donc pas une affirmation. «Je n'existe pas » n'est pas non plus une négation. «Je n'existe pas » est une proposition, celle, potentielle, d'une autre existence. La négation affirmée ici n'est pas à proprement parler celle de la fonctionnalité des objets, celles des situations. Ce n'est pas non plus un simple acte de refus. C'est proposer une autre vision, un autre rapport au monde.

Les œuvres, que l'artiste a convoquées dans cette exposition, participent toutes de ce principe : une bibliothèque qui se ferme au monde, des chaises qui ne se portent plus, une barque qui s'enlise dans sa matérialité... À chaque fois, Stéphane Thidet nous défait de nos certitudes.


Vernissage
Vendredi 1er juillet à 18h

fleche suivante1/1

ANNONCES


160202MaleterialiteInvisib
ÉDITORIAL fleche_rouge
Snapchat. Le présent absolu
Avant l'existence des réseaux sociaux, les petits riens de la vie quotidienne des gens ordinaires n'avaient aucune valeur. Seuls les faits exceptionnels suscitaient l'intérêt et les scoops des photographes. Mais une logistique informatique puissante et hautement sophistiquée a changé la situation en élevant les faits dérisoires et futiles au rang de matière première d'une économie nouvelle basée sur un nouveau type de valeur, caractéristique de la société de l'information numérique :...
fleche Lire la suite
160210ChapelleCalvairienne
160121MarechalerieYvesBuraud


La Renaissance et le rêve, l’abandon du corps
Comment représenter l'état de sommeil qui permet d'accéder au rêve? Eléments de réponse avec l'exposition «La Renaissance et le rêve» au musée du Luxembourg, où il est question de corps, d'abandon et de visions.
fleche Lire la suite
ÉCHOS fleche_rouge
puce rouge  La nouvelle liste des Métiers d’Art publiée au Journal Officiel
puce rouge  Décès du plasticien français Jean-Luc Vilmouth
puce rouge  Des donateurs de Nantes achètent un terrain à Marfa, au Texas, pour les artistes et étudiants des beaux-arts de Nantes
puce rouge  Charte sociale du ministère de la Culture et de la Communication concernant ses relations avec ses prestataires
puce rouge  Fleur Pellerin lance le programme «1 immeuble, 1 œuvre»
puce rouge  Clément Cogitore, lauréat du Prix Le Bal de la Jeune Création avec l’Adagp
puce rouge  Cipac : Pour la culture, contre le Front national
puce rouge  Artistes à la Une pour la liberté
puce rouge  L'Ecole Nationale Supérieure d'Arts de Paris-Cergy entre dans le dispositif «Admission Post Bac»
puce rouge  L'art contemporain répond à Marine Le Pen
puce rouge  Isabelle Cornaro, commissaire invitée du Prix Fondation d'entreprise Ricard 2016
puce rouge  Les lauréats des Grands Prix de la Création de la Ville de Paris 2015 annoncés
DIAPORAMA

Laurent Faulon, Massage Salon, 2013.Tables de massage, serviettes de bain, portes serviettes, porte manteau, blouses, terre crue, sangles, ceinture.
Les Salaisons, visuel de l&rsquo;exposition «Solidaire», 2014.
Aram Bartholl, Dead Drops, public intervention (détail), 2010-2012.



pub pub

Art culture paris - art culture France - evenement culturel - agenda culturel paris - actualité art culture - photo art - agenda design - exposition design - éditeur design - spectacle danse - spectacle danse contemporaine - festival danse - marché art - exposition art contemporain - galerie photo - exposition video - art numerique - livre sur l’art - catalogue art - galerie art contemporain paris - musee art moderne contemporain - centre d'art contemporain - frac - drac - cnap - fiac - festival danse paris - festival danse montpellier - interview artiste - art virtuel - graff - foire art

parisART  |  Partenaires  |  Contact  |  Équipe  |  Publicité  |  Mentions légales