logo
140628SerignantRossonCrow
AUJOURD'HUI EXPOSITIONS EVENEMENTS SPECTACLES VERNISSSAGES EDITOS
parisART recherche un-e COMMERCIAL-e MOTIVE-e connaissant le marché de l'art
RECHERCHER


NOW | EXPOSITIONS

Stéphane Thidet, Je n&rsquo;existe pas, 2011, installation vidéo, dimensions variables.<br><br>Courtesy de l&rsquo;artiste Stéphane Thidet
Je n'existe pas
02 juil.-11 sept. 2011
Vernissage le 01 juil. 2011
Grenoble. Centre d´art Bastille
«Je n'existe pas » est une proposition, celle, potentielle, d'une autre existence. Stéphane Thidet propose, dans cette exposition, une autre vision, un autre rapport au monde. Les œuvres, que l'artiste a convoquées, participent toutes de ce principe: une bibliothèque qui se ferme au monde, des chaises qui ne se portent plus, une barque qui s'enlise dans sa matérialité.
fleche suivante1/1


Share to Facebook Share to Twitter
imprimer


Communiqué de presse
Stéphane Thidet
Je n'existe pas

«Je n'existe pas » est une affirmation. Mais lorsque l'on aborde le travail de Stéphane Thidet, il vaut mieux se méfier de ces phrases sentencieuses qui ne portent en elle que le sens que l'on veut bien leur donner. Car Stéphane Thidet a l'habitude de dérégler les conventions, les règles auxquelles s'arrime d'habitude notre perception et notre compréhension du réel. En l'engageant dans un cheminement discontinu, il l'affecte peu à peu jusqu'à en proposer une mutation, même si, à chaque fois, l'essentiel de ses caractéristiques est respecté et que l'apparence de ses œuvres ne nous éloigne que peu du vraisemblable.

Il instaure alors une certaine perméabilité entre réalité et imaginaire, matérialise la possibilité de nous replier sur notre imaginaire, de n'être pas atteints par ce réel. Si l'on considère que l'espace, le temps et l'aspect des choses sont, par leur interaction, les conditions qui donnent à notre perception l'impression rassurante de l'existence du monde. Il suffit qu'un de ces trois éléments soit déplacé pour que la stabilité des apparences se défasse, que le passage de la réalité à la fiction se constitue et que l'histoire commence.

«Je n'existe pas » n'est donc pas une affirmation. «Je n'existe pas » n'est pas non plus une négation. «Je n'existe pas » est une proposition, celle, potentielle, d'une autre existence. La négation affirmée ici n'est pas à proprement parler celle de la fonctionnalité des objets, celles des situations. Ce n'est pas non plus un simple acte de refus. C'est proposer une autre vision, un autre rapport au monde.

Les œuvres, que l'artiste a convoquées dans cette exposition, participent toutes de ce principe : une bibliothèque qui se ferme au monde, des chaises qui ne se portent plus, une barque qui s'enlise dans sa matérialité... À chaque fois, Stéphane Thidet nous défait de nos certitudes.


Vernissage
Vendredi 1er juillet à 18h

fleche suivante1/1

ANNONCES
Avec Ownsport, bénéficiez d´un coach sportif diplômé dès 19€/h pour des cours sur mesure à votre domicile !



140707LyonBiennaleDanse
ÉDITORIAL fleche_rouge
Esthétiques photographiques de l'attention
La frénésie de la vie et du monde d'aujourd'hui, les tensions et les bouleversements qui agitent tous les secteurs de la société, ainsi que les pressions permanentes exercées par l'hypertrophie des communications, suscitent le sentiment qu'est menacé un bien des plus précieux et des plus fragiles de l'homme: son attention. Tout allant trop vite, on ne peut plus accorder aux choses l'attention qu'elles méritent. Dans le flux incessant des marchandises et des informations, l'attention se fait...
fleche Lire la suite
140625VilletteOrta.gif


La Renaissance et le rêve, l’abandon du corps
Comment représenter l'état de sommeil qui permet d'accéder au rêve? Eléments de réponse avec l'exposition «La Renaissance et le rêve» au musée du Luxembourg, où il est question de corps, d'abandon et de visions.
fleche Lire la suite
ÉCHOS fleche_rouge
puce rouge  Heineken sur la façade de la Monnaie de Paris. Quid de la loi Evin?
puce rouge  Votre nom sur la façade de la Monnaie de Paris, participez à l’œuvre de John Baldessari
puce rouge  Lauréats du 15e Prix Liliane Bettencourt pour l’intelligence de la main: Nathanaël Le Berre, Gérard Borde et Marc Aurel, Yann Grienenberger
puce rouge  Fin 2014, la galerie Yvon Lambert tire sa révérence
puce rouge  Le Festival d’Avignon aura bien lieu mais la CGT Spectacle appelle à une grève massive pour l’ouverture
puce rouge  L’artiste Huang Yong Ping prend les commandes de la Monumenta 2016
puce rouge  Un chemin de «Grande Randonnée Artistique» pour la Nuit blanche à Paris
puce rouge  Rapport sur le développement de l’entrepreneuriat dans le secteur culturel en France
puce rouge  Le 27 octobre 2014, ouverture de la Fondation Louis Vuitton
puce rouge  CoordinatiIntermittents et Précaires: «Ce que nous défendons nous le défendons pour tous!»
puce rouge  Nicolas Bourriaud entre confiance et vigilance du ministère de la Culture
puce rouge  Menace sur les festivals d’été, le conflit s’envenime entre les intermittents et le gouvernement
DIAPORAMA

Ronan et Erwan Bouroullec, Lianes, 2010. Luminaires. Cuir, fibre de verre, câbles électrique. Dimensions variables.



pub pub

Art culture paris - art culture France - evenement culturel - agenda culturel paris - actualité art culture - photo art - agenda design - exposition design - éditeur design - spectacle danse - spectacle danse contemporaine - festival danse - marché art - exposition art contemporain - galerie photo - exposition video - art numerique - livre sur l’art - catalogue art - galerie art contemporain paris - musee art moderne contemporain - centre d'art contemporain - frac - drac - cnap - fiac - festival danse paris - festival danse montpellier - interview artiste - art virtuel - graff - foire art

parisART  |  Partenaires  |  Contact  |  Équipe  |  Publicité  |  Mentions légales