logo
140628SerignantRossonCrow
AUJOURD'HUI EXPOSITIONS EVENEMENTS SPECTACLES VERNISSSAGES EDITOS
parisART recherche un-e COMMERCIAL-e MOTIVE-e connaissant le marché de l'art
RECHERCHER


NOW | EXPOSITIONS

Michal Rovner, Makom II et Makom IV, 2011. Projet pour le musée du Louvre<br><br>Courtesy Le Louvre © Michal Rovner, ADAGP et ARS
Michal Rovner
Histoires
19 mai-15 août 2011
Vernissage le 18 mai 2011
Paris 1er. Musée du Louvre
Michal Rovner, marquée par les conflits sociopolitiques du Moyen-Orient, développe une oeuvre multimédia sur les thèmes de l'archéologie, de la mémoire et du territoire. Elle envisage le passé dans son perpétuel mouvement.
fleche suivante1/1


Share to Facebook Share to Twitter
imprimer

Interviews
puce rouge Michal Rovner

Communiqué de presse
Michal Rovner
Histoires

Au printemps 2011, le musée du Louvre invite Michal Rovner à investir la cour Napoléon, le Louvre médiéval, et deux salles du département des Antiquités orientales.

Artiste israélienne révélée en 2005 à l'occasion de sa rétrospective «Fields of Fire» au Jeu de Paume, Michal Rovner, marquée par les conflits sociopolitiques du Moyen-Orient, développe une oeuvre multimédia sur les thèmes de l'archéologie, de la mémoire et du territoire. Elle envisage le passé dans son perpétuel mouvement.

Pour cette exposition, elle choisit d'investir les salles du département des Antiquités orientales du musée consacrées à la Syrie, à la Jordanie et à la Palestine, ainsi que les fossés médiévaux. Concevant ses oeuvres in situ, l'artiste projette ses vidéos directement sur les murs et les objets antiques.

Elle opère ainsi par strates, faisant se superposer les façades du palais et les fondations, et dialoguer ses écritures de silhouettes animées avec les inscriptions antiques des stèles et des sarcophages. L'exposition s'étend sur l'esplanade de la cour Napoléon, où Michal Rovner présente deux temples, l'un en ruine, l'autre bâti.

Ces édifices intitulés Makom, «espace» en hébreu, sont construits par des maçons israéliens et palestiniens avec des pierres collectées dans les décombres des maisons de Jaffa, Ramallah, Jérusalem, Bethléem... L'artiste livre une oeuvre engagée, sensible et méditative abolisant les frontières entre les époques et les cultures.

Rencontre
Mercredi 22 juin à l'auditorium du Louvre
Michal Rovner et le philosophe Sari Nusseibeh (doyen de l'université Al-Qods à Jérusalem-Est)

fleche suivante1/1

ANNONCES


ÉDITORIAL fleche_rouge
Snapchat. Le présent absolu
Avant l'existence des réseaux sociaux, les petits riens de la vie quotidienne des gens ordinaires n'avaient aucune valeur. Seuls les faits exceptionnels suscitaient l'intérêt et les scoops des photographes. Mais une logistique informatique puissante et hautement sophistiquée a changé la situation en élevant les faits dérisoires et futiles au rang de matière première d'une économie nouvelle basée sur un nouveau type de valeur, caractéristique de la société de l'information numérique :...
fleche Lire la suite
141001MarechalerieCritiques


La Renaissance et le rêve, l’abandon du corps
Comment représenter l'état de sommeil qui permet d'accéder au rêve? Eléments de réponse avec l'exposition «La Renaissance et le rêve» au musée du Luxembourg, où il est question de corps, d'abandon et de visions.
fleche Lire la suite
ÉCHOS fleche_rouge
puce rouge  Réouverture du Musée Picasso à Paris ce samedi 25 octobre 2014
puce rouge  La Fondation Cartier pour l’art contemporain fête ses 30 ans avec 2 expositions exceptionnelles qui débutent ce 25 octobre
puce rouge  Flash mob vendredi 24 octobre 2014 à 13h pour défendre la liberté de création, suite à l’agression de l'artiste Paul McCarthy
puce rouge  Ce 27 octobre, la Fondation Louis Vuitton ouvre ses portes
puce rouge  Disparition de Marcel Notargiacomo, figure des cultures urbaines et populaires
puce rouge  La nouvelle revue OpticalSound sort son 2e numéro
puce rouge  Emma Lavigne, nommée directrice du Centre Pompidou Metz
puce rouge  Budget 2015 du ministère de la Culture et de la Communication
puce rouge  Le sculpteur béninois Kifouli Dossou, lauréat du prix Orisha pour l'art contemporain africain
puce rouge  Tous photographes! Une charte des bonnes pratiques dans les établissements patrimoniaux
puce rouge  Décès de Gérard Violette, directeur emblématique du Théâtre de la Ville
puce rouge  Le nouveau Prix Orisha récompensera le 2 octobre un artiste de la scène africaine subsaharienne
DIAPORAMA

Trisha Brown, Early Works, 1960-1970. Performances.
Guillaume Janot, Sans titre (le caillou), 2009. Photographie couleur, 5 exemplaires. 56 x 83 cm



pub pub
Avec Ownsport, bénéficiez d´un coach sportif diplômé dès 19€/h pour des cours sur mesure à votre domicile !

Art culture paris - art culture France - evenement culturel - agenda culturel paris - actualité art culture - photo art - agenda design - exposition design - éditeur design - spectacle danse - spectacle danse contemporaine - festival danse - marché art - exposition art contemporain - galerie photo - exposition video - art numerique - livre sur l’art - catalogue art - galerie art contemporain paris - musee art moderne contemporain - centre d'art contemporain - frac - drac - cnap - fiac - festival danse paris - festival danse montpellier - interview artiste - art virtuel - graff - foire art

parisART  |  Partenaires  |  Contact  |  Équipe  |  Publicité  |  Mentions légales