logo
140227SerignanDowns
AUJOURD'HUI EXPOSITIONS EVENEMENTS SPECTACLES VERNISSSAGES EDITOS
RECHERCHER


NOW | EXPOSITIONS

<br><br> Céleste Boursier-Mougenot
From here to ear recycle zombiedrones
05 avril-17 mai 2008
Vernissage le 05 avril 2008
Paris 3e. Galerie Xippas
Pour  sa première exposition à la galerie Xippas, Céleste Boursier-Mougenot transforme les lieux en volière et les guitares en perchoirs. Les pattes des oiseaux sur les cordes des instruments illustrent la démarche de l'artiste: extraire  le « potentiel musical » des objets et des situations les plus divers, par le biais d'associations insolites.
fleche suivante1/1


Share to Facebook Share to Twitter
imprimer

Communiqué de presse
Céleste Boursier-Mougenot
From here to ear recycle zombiedrones

Pour sa première exposition à la galerie Xippas, l'artiste Céleste Boursier-Mougenot transforme la galerie en volière.

En conférant une égale importance à la musique en tant que « forme à écouter », qu'aux modalités de sa production et de sa présentation, Céleste Boursier-Mougenot nous invite à une écoute qu'il qualifie de « distraite ». Les bruits de notre environnement, les sons résiduels qui ne sont pas produits à des fins musicales recèlent un potentiel que ses dispositifs recadrent pour une « expérience d'écoute » qui associe le visible et l'audible et intègre temporairement la présence de « celui qui contemple » comme partie intégrante de l'œuvre. Le bruit d'une voiture qui passe, celui d'une chaise qu'on déplace, le bourdonnement familier des appareils électriques ou le tintement des bols de porcelaine qui flottent dans une piscine pour enfant; autant de données aléatoires, de matériaux à partir desquels il conçoit des dispositifs qui accompagnent le rythme physiologique de notre vie, prolonge les attentes d'une « musique d'ameublement ».

Utilisant les imperfections des systèmes qu'il emploie, les accidents techniques, le larsen sonore ou le feedback vidéo, il joue de la disjonction des sources avec virtuosité : le signal vidéo traité comme du son, des harmonicas montés sur des aspirateurs, des guitares électriques transformées en perchoirs pour les oiseaux… Depuis 2006, avec les œuvres intitulées Bruitformé, FlamByframe, Virus ou Recycle, il transpose aux champs de la sculpture, de l'objet ou de l'image les principes du feedback et de la transduction qui ont fondé sa démarche.

Pour cette première exposition à la galerie Xippas, Céleste Boursier-Mougenot installe From here to ear, récemment exposé au Lentos Kunstmuseum de Linz (Autriche). Ce dispositif, dont le principe a été conçu au début des années 1990, transforme l'espace de la galerie en une volière dans laquelle les visiteurs entrent pour côtoyer quelques dizaines d'oiseaux vivants qui en se posant sur les guitares électriques engendrent une pièce musicale.

Dans un autre espace de la galerie, l'artiste installe son « set standard pour deux téléspectateurs » de la pièce inédite intitulée Zombiedrones. Le cryptage en direct des images télévisuelles, dont le dispositif se nourrit, teinte les scènes les plus banales vidées de leur message d'une « inquiétante étrangeté ».

fleche suivante1/1

ANNONCE
Votre corps aussi est une oeuvre dont il faut prendre soins ! ABC Coach Sportif Paris à votre service.

Vous recherchez un livre audio ? Profitez d´un large choix de titres au sein de la librairie en ligne Gibert Joseph

ÉDITORIAL fleche_rouge
Mapplethorpe et les nouveaux puritains
L'importante rétrospective que le Grand Palais consacre à Robert Mapplethorpe vingt cinq ans après sa mort a ceci de rassurant que cette œuvre aussi magistrale que sulfureuse n'a pas perdu de sa puissance provocatrice et dérangeante, ni de sa force à résister aux tentatives des puritains de toutes obédiences pour l'édulcorer, la vider de son énergie et… de son impact politique. Aujourd'hui encore, ici en France, on assiste à une série de tentatives pitoyables, plus ou moins conscientes, de...
fleche Lire la suite
140320PMU
140317Le104AMA


La Renaissance et le rêve, l’abandon du corps
Comment représenter l'état de sommeil qui permet d'accéder au rêve? Eléments de réponse avec l'exposition «La Renaissance et le rêve» au musée du Luxembourg, où il est question de corps, d'abandon et de visions.
fleche Lire la suite
acting01 acting02
ÉCHOS fleche_rouge
puce rouge  Le Salon d'Automne: «son combat contre le totalitarisme de l'art contemporain»
puce rouge  Sam Stourdzé nommé directeur des Rencontres de la photographie
puce rouge  Appel de Chaillot: Pour une nouvelle Europe de la culture
puce rouge  Ministère de la culture: aide au développement des galeries d'art
puce rouge  Marc Partouche nommé directeur de l’Ecole supérieure des Arts décoratifs
puce rouge  Drawing Now Paris en danger: des intermittents et chômeurs occupent le Carreau du Temple
puce rouge  Cinq architectes en lice pour la nouvelle Ecole de la photo d’Arles
puce rouge  Art ou pub? Le Panthéon choisit JR
puce rouge  Le Cap Capitale Mondiale du Design 2014
puce rouge  La crise ne rend pas la culture moins nécessaire, elle la rend au contraire plus indispensable
puce rouge  Le Front national manifeste contre le chorégraphe Olivier Dubois
puce rouge  Cette année, la Fiac lance sa foire off à Paris et s’exporte à Los Angeles dès 2015
DIAPORAMA

Christoph Ruckhäberle, Thomas Siemon, Lubok 8, 2009.
Speedy Graphito, Lapinture, 2012. Acrylique sur toile. 160 x 140 cm



pub pub

Art culture paris - art culture France - evenement culturel - agenda culturel paris - actualité art culture - photo art - agenda design - exposition design - éditeur design - spectacle danse - spectacle danse contemporaine - festival danse - marché art - exposition art contemporain - galerie photo - exposition video - art numerique - livre sur l’art - catalogue art - galerie art contemporain paris - musee art moderne contemporain - centre d'art contemporain - frac - drac - cnap - fiac - festival danse paris - festival danse montpellier - interview artiste - art virtuel - graff - foire art

parisART  |  Partenaires  |  Contact  |  Équipe  |  Publicité  |  Mentions légales