logo
141031Fotofever
AUJOURD'HUI EXPOSITIONS EVENEMENTS SPECTACLES VERNISSSAGES EDITOS
parisART recherche un-e COMMERCIAL-e MOTIVE-e connaissant le marché de l'art
RECHERCHER


NOW | EXPOSITIONS

Elina Juopperi, Sans titre, 2010. Photographie.<br><br>Courtesy Ecole d&rsquo;art Gérard Jacot, Belfort, © Elina Juopperi.
Pauline Curnier Jardin, Elina Juopperi
Figures de l'humain (1): l'autre e(s)t moi
15 janv.-19 mars 2011
Vernissage le 15 janv. 2011
Belfort. Ecole d´art Gérard Jacot
À travers une pluralité d'images, de formes et d'univers, les oeuvres rassemblées dans cette exposition mettent en jeu la question de l'identité en interrogeant l'humain dans sa complexité.
fleche suivante1/1


Share to Facebook Share to Twitter
imprimer

Communiqué de presse
Pauline Curnier-jardin, Pauline Fouché, Elina Juopperi, Laurence Nicola, David Ortsman, Sung-A Yoon, Lorena Zilleruelo
Figures de l'humain (1): l'autre e(s)t moi

"Figures de l'humain (I): l'autre e(s)t moi", est le premier volet d'une programmation consacrée à la question de la représentation de l'humain dans l'art contemporain. Cette exposition rassemble sept artistes émergents, issus de l'Ecole nationale supérieure d'arts de Paris-Cergy sélectionnés d'après des propositions de Michèle Waquant, artiste et enseignante à l'école.

À travers une pluralité d'images, de formes et d'univers, les oeuvres rassemblées mettent en jeu la question de l'identité en interrogeant l'humain dans sa complexité. Parmi ces différentes approches, le monstrueux, l'animalité ou la choséité sont autant de partis pris qui font surgir la part de l'humain au-delà des apparences, voire au-delà des visages et des corps.

Les figures présentées relèvent ainsi d'artifices, de postures et de signes qui évitent les poses et traduisent les multiples facettes de l'humain –y compris dans sa cohabitation avec l'inhumain. Se forment ainsi des territoires d'exploration de l'humain, où l'acuité des regards se charge tour à tour d'une dimension absurde, ironique, tendre, humoristique, politique ou sensuelle.

Si l'exposition rend compte d'une confrontation permanente de l'homme avec les événements, avec l'espace et le temps, l'histoire et les objets, elle est principalement orientée autour de la confrontation des hommes entre eux.
C'est le choc de ces confrontations qui donne forme(s) à l'humain en l'inscrivant dans ses réalités. Empreintes de fragilité, celles-ci nous sont données à voir et à entendre dans leur singularité mais aussi dans leur potentialité à dépasser l'intime et le particulier pour rejoindre le vaste ensemble du genre humain.

Ces oeuvres opèrent toute une série de déplacements, densifient les points de vue, intervertissent les rôles et font glisser les définitions. Entre l'autre et moi, une infinité de relations qui rapprochent autant qu'elles séparent. Une foule de formes qui projettent une vision kaléidoscopique de l'humain. Et si l'autre, c'était moi?

fleche suivante1/1

ANNONCES


ÉDITORIAL fleche_rouge
Snapchat. Le présent absolu
Avant l'existence des réseaux sociaux, les petits riens de la vie quotidienne des gens ordinaires n'avaient aucune valeur. Seuls les faits exceptionnels suscitaient l'intérêt et les scoops des photographes. Mais une logistique informatique puissante et hautement sophistiquée a changé la situation en élevant les faits dérisoires et futiles au rang de matière première d'une économie nouvelle basée sur un nouveau type de valeur, caractéristique de la société de l'information numérique :...
fleche Lire la suite
141001MarechalerieCritiques


La Renaissance et le rêve, l’abandon du corps
Comment représenter l'état de sommeil qui permet d'accéder au rêve? Eléments de réponse avec l'exposition «La Renaissance et le rêve» au musée du Luxembourg, où il est question de corps, d'abandon et de visions.
fleche Lire la suite
ÉCHOS fleche_rouge
puce rouge  Mort du photographe américain David Armstrong
puce rouge  Jean-Luc Vilmouth nommé Directeur du département des Etudes aux Beaux-Arts de Paris
puce rouge  Nomination de Christian Rizzo à la tête du CCN de Montpellier-Languedoc-Roussillon
puce rouge  Camille Blatrix, 16e Prix Fondation d'entreprise Ricard
puce rouge  Julien Prévieux, lauréat du Prix Marcel Duchamp 2014
puce rouge  Réouverture du Musée Picasso à Paris ce samedi 25 octobre 2014
puce rouge  La Fondation Cartier pour l’art contemporain fête ses 30 ans avec 2 expositions exceptionnelles qui débutent ce 25 octobre
puce rouge  Flash mob vendredi 24 octobre 2014 à 13h pour défendre la liberté de création, suite à l’agression de l'artiste Paul McCarthy
puce rouge  Ce 27 octobre, la Fondation Louis Vuitton ouvre ses portes
puce rouge  Disparition de Marcel Notargiacomo, figure des cultures urbaines et populaires
puce rouge  La nouvelle revue OpticalSound sort son 2e numéro
puce rouge  Emma Lavigne, nommée directrice du Centre Pompidou Metz
DIAPORAMA

Katia Kameli, Seven acts of love in seven days of Boredom, 2012. Installation vidéo.
Put Put, #10 Popsicles, 2012. Tirage jet d&rsquo;encre sur papier Hahnemühle. 15 x 21 cm



pub pub
Avec Ownsport, bénéficiez d´un coach sportif diplômé dès 19€/h pour des cours sur mesure à votre domicile !

Art culture paris - art culture France - evenement culturel - agenda culturel paris - actualité art culture - photo art - agenda design - exposition design - éditeur design - spectacle danse - spectacle danse contemporaine - festival danse - marché art - exposition art contemporain - galerie photo - exposition video - art numerique - livre sur l’art - catalogue art - galerie art contemporain paris - musee art moderne contemporain - centre d'art contemporain - frac - drac - cnap - fiac - festival danse paris - festival danse montpellier - interview artiste - art virtuel - graff - foire art

parisART  |  Partenaires  |  Contact  |  Équipe  |  Publicité  |  Mentions légales