logo
150206CracSeteChatonChildress
AUJOURD'HUI EXPOSITIONS EVENEMENTS SPECTACLES VERNISSSAGES EDITOS
art... photo... design... danse... livres... parisART RECRUTE
RECHERCHER


NOW | EXPOSITIONS

<br><br>
Anne-Charlotte Depincé, Rafaël Grassi-Hidalgo
Exposition des lauréats 2008
15 mai-28 juin 2009
Vernissage le 14 mai 2009
Vitry-sur-Seine. Galerie municipale Jean-Collet
Dans ses toiles, Anne-Charlotte Depincé travaille l'empâtement et traduit ainsi la lenteur de la peinture, tandis que Rafaël Grassi-Hidalgo use des coups de brosses expressionnistes, des coulures et des gestes précis dans ses tableaux.
fleche suivante1/1


Share to Facebook Share to Twitter
imprimer

Communiqué de presse
Anne Charlotte Depincé et Rafaël Grassi-Hidalgo
Exposition des lauréats 2008


Anne-Charlotte Depincé travaille l'image dans une perspective archéologique. Fond du fond, elle est le premier événement du tableau. Elément du jeu de superpositions de l'artiste, entre documents déjà existants et répertoire de motifs personnels, elle contribue à fonder une iconographie personnelle.

L'empâtement gris, dans ces toiles, renvoie à la lenteur de la peinture. Telle une pétrification pelliculaire, il laisse transparaître des stries de la couleur première et donne à chaque tableau son propre « temps-espace ».

On peut définir le travail de l'artiste par le mot anglais « cover », qui signifie à la fois « couvrir » et « reprise ». Pour ses covers, Anne-Charlotte Depincé parle de « dé-figurer la figuration ». La coincidence entre l'image et la peinture est devenue impossible.

Dans cet interstice naissent les figures ordinaires qui peuplent les tableaux de l'artiste. Familières de la perte, destinées à être traversées, elles induisent en même temps la distance, condition même du deuil et du désir (d'après le texte de Luc Jeand'heur, catalogue de l'exposition).

Les peintures et les dessins de Rafaël Grassi-Hidalgo puisent très largement dans un vocabulaire aux ramifications multiples.

Cette abstraction syntaxique balaye très largement les clichés et les stéréotypes qui peuplent l'abstraction, comme autant de survivances fantomatiques.

Dans le travail de l'artiste, il y a citation et, au-delà, il y a sampling. Il ne s'agit aucunement de procéder à un mixage lisse et parfait mais, au contraire, de montrer le plus possible les coutures, d'affirmer la friction des éléments entre eux.

Coups de brosses expressionnistes, coulures, gestes précis, gestes gauchis (…) registre emprunté à l'illustration et au graphisme, espaces constructivistes s'entrechoquent de manière brutale.

Du coup, la question de la figuration et de l'abstraction est balayée (d'après le texte de Jean-Charles Vergne, catalogue de l'exposition).

Vernissage
Jeudi 14 mai à 18h

Publication
A partir du 14 mai 2009 : édition des catalogues de l'exposition
Rafaël Grassi-Hidalgo, exposition des lauréats de Novembre à Vitry 2008. Texte Jean-Charles Vergne.
Anne-Charlotte Depincé, exposition des lauréats de Novembre à Vitry 2008. Texte de Luc Jeand'heur.

fleche suivante1/1

ANNONCES


ÉDITORIAL fleche_rouge
Snapchat. Le présent absolu
Avant l'existence des réseaux sociaux, les petits riens de la vie quotidienne des gens ordinaires n'avaient aucune valeur. Seuls les faits exceptionnels suscitaient l'intérêt et les scoops des photographes. Mais une logistique informatique puissante et hautement sophistiquée a changé la situation en élevant les faits dérisoires et futiles au rang de matière première d'une économie nouvelle basée sur un nouveau type de valeur, caractéristique de la société de l'information numérique :...
fleche Lire la suite
150226Le104MedalDeco
150222PaumeRattana


La Renaissance et le rêve, l’abandon du corps
Comment représenter l'état de sommeil qui permet d'accéder au rêve? Eléments de réponse avec l'exposition «La Renaissance et le rêve» au musée du Luxembourg, où il est question de corps, d'abandon et de visions.
fleche Lire la suite
ÉCHOS fleche_rouge
puce rouge  Lettre ouverte du groupe «Economie Solidaire de l’art» à la Ministre de la culture
puce rouge  L’ADIAF annonce les nommés au prix Duchamp 2015: Davide Balula, Neïl Beloufa, Melik Ohanian, Zineb Sedira
puce rouge  Création du Prix du Châssy(is!), des collectionneurs récompensent un(e) peintre contemporain
puce rouge  Exposition «Femina», le dénouement: Zoulicka Bouabdellah retire son œuvre, le maire, l’adjoint à la culture et les commissaires s’expriment.
puce rouge  Autocensure au Pavillon Vendôme de Clichy: du «Silence» de Zoulikha Bouabdellah à l’inertie du maire
puce rouge  Luc Tuymans, condamné pour plagiat en Belgique: un verdict inquiétant pour la liberté de création
puce rouge  Décès de Wilfride Piollet, danseuse Étoile et chorégraphe
puce rouge  Villa Vassilieff, un nouvel espace dédié aux arts visuels dès septembre 2015 à Paris 15ème
puce rouge  Le CNAP fait l’acquisition de soixante-neuf photographies et vidéos.
puce rouge  Le Centre Pompidou rend hommage à la mobilisation nationale du 11 janvier 2015
puce rouge  Le Cneai et la Maison Rouge annoncent la création du nouveau salon MAD consacré aux pratiques éditoriales artistiques
puce rouge  Le Ministère de l’éducation et de la recherche économise sur le budget de l’ESAV Toulouse: une pétition en ligne.
DIAPORAMA




pub pub
Avec Ownsport, bénéficiez d´un coach sportif diplômé dès 19€/h pour des cours sur mesure à votre domicile !

Art culture paris - art culture France - evenement culturel - agenda culturel paris - actualité art culture - photo art - agenda design - exposition design - éditeur design - spectacle danse - spectacle danse contemporaine - festival danse - marché art - exposition art contemporain - galerie photo - exposition video - art numerique - livre sur l’art - catalogue art - galerie art contemporain paris - musee art moderne contemporain - centre d'art contemporain - frac - drac - cnap - fiac - festival danse paris - festival danse montpellier - interview artiste - art virtuel - graff - foire art

parisART  |  Partenaires  |  Contact  |  Équipe  |  Publicité  |  Mentions légales