ART | EXPO

Sensor

07 Juil - 28 Juil 2018
Vernissage le 06 Juil 2018

L’exposition « Sensor » à la galerie Le lieu Multiple de Montpellier dévoile les œuvres créées en résidence par Agathe Rosa et Ale Gabeira. A travers l’installation, la photographie et la sérigraphie, la première s’intéresse à la singularité de la lumière tandis que la seconde dévoile le pouvoir relationnel du vin.

L’exposition « Sensor » à la galerie Le lieu Multiple, à Montpellier, présente les projets d’Agathe Rosa et d’Ale Gabeira qui s’intéressent au pouvoir fédérateur du vin et de la lumière.

Sensor : une exposition de sortie de résidence d’Agathe Rosa et Ale Gabeira

Exposition de sortie de résidence, « Sensor » dévoile les réalisations de deux artistes contemporaines qui ont été accueillies pendant six semaines à Echangeur22 : Agathe Rosa, de Marseille et Ale Gabeira, de Rio de Janeiro. La première a eu recours à divers médiums comme l’installation et la sérigraphie pour rendre compte de la singularité de la lumière, tandis que la seconde se sert de la photographie, de la sérigraphie et de la sculpture pour explorer le monde du vin.

Agathe Rosa dévoile la singularité de la lumière

Le projet La lumière se cache dans les pierres d’Agathe Rosa, présenté en avant-première, s’intéresse au caractère particulier de la lumière, élément par nature invisible qui ne se manifeste que lorsque sa trajectoire traverse ou est interceptée par de la matière. Un espace en trois dimensions, composé d’éléments extraits et créés durant la période de résidence d’Agathe Rosa, utilise notamment la roche pour asseoir cette réflexion et tenter de relier la lumière aux hommes et aux territoires.

Ale Gabeira explore le monde du vin en Occitanie

Les réalisations d’Ale Gabeira s’inscrivent quant à elles dans le cadre de son projet intitulé In Vino Veritas, une résidence nomade faite de rencontres et de recherches autour du vin que la plasticienne a effectuée au Brésil en parcourant plus de 3000 km à vélo. L’expérience reconduite en territoire d’Occitanie, à la rencontre des vignerons et de leurs domaines, se concentre sur l’aspect humain du vin, qu’Ale Gabeira décrit comme « le lubrifiant relationnel ».