ART | EXPO

A taxi driver, an architect and the high line

16 Déc - 04 Jan 2017
Vernissage le 16 Déc 2016

L’exposition « A taxi driver, an architect and the high line » présente au Frac Bretagne un projet en trois dimensions de l’artiste contemporain Jocelyn Cottencin et de la chorégraphe Emmanuelle Huynh. Entre film, installation et performance, c’est un portrait sensible de la ville de New York qui est dessiné.

L’exposition « A taxi driver, an architect and the high line » au Frac Bretagne présente l’installation vidéo éponyme ainsi qu’une performance chorégraphique qui lui répond, un ensemble réalisé par Jocelyn Cottencin et Emmanuelle Huynh.

Trois films et trois protagonistes pour dresser le portrait de New York

La trilogie filmée intitulée A taxi driver, an architect and the high line dresse le portrait de la ville de New York à travers l’histoire propre de trois protagonistes : Phil Moore, un chauffeur de taxi, Rick Bell, un architecte, et la High Line qui est un parc linéaire suspendu traversant l’arrondissement new yorkais de Manhattan sur plus de deux kilomètres. Cette véritable coulée verte au centre de la ville est traitée dans le film comme la métaphore d’une personne qui parcourt la cité, en expose les diverses composantes et qui forment un lien entre les individus auxquels elle permet de se rencontrer, et entre leurs histoires personnelles.

Les trois films évoluent à la croisée du documentaire et de la fiction. Ils sont autant des témoignages réalistes que des performances artistiques et poétiques. Le projet de Jocelyn Cottencin et Emmanuelle Huynh a pour but de montrer la ville non pas en tant qu’entité objective mais en tant que réalité perçue subjectivement et vécue, de façon intime, par les individus qui y évoluent. C’est la relation aux lieux, aux espaces et à l’architecture, la mémoire physique et les récits personnels de chaque individu qui constituent la ville de New York.

De l’installation filmique à la performance chorégraphique, un projet commun de Jocelyn Cottencin et Emmanuelle Huynh

Chaque film est structuré par un dialogue avec les protagonistes Phil Moore et Rick Bell, par leurs gestes, mouvements et déplacements à travers le tissu urbain. Parfois présentés dans leur environnement originel, ils sont d’autres fois extraits de leur contexte et introduits dans un autre, de façon décalée. Sous le prisme des activités individuelles apparaît un portrait de la ville, tracé par les gestes des travailleurs et autres occupations quotidiennes qui la rythment.

Le projet A taxi driver, an architect and the high line, à la fois film et installation, est aussi une performance, une aventure commune entre l’artiste contemporain Jocelyn Cottencin et la chorégraphe Emmanuelle Huynh. La performance, qui sera présentée le dernier jour de l’exposition, est un dialogue permanent entre les deux champs artistiques. Les mouvements de danse permettent d’expérimenter et de définir la réalité urbaine tandis que l’installation filmique, par sa nature spatio-temporelle, est le support de celle-ci.